LES ARBRES MEURENT DEBOUT -poème

Les arbres meurent debout,

en résistant aux intempéries

le bonheur qu’ils protègent

sous leurs feuilles désintéressées.

Ils répandent leurs rêves éternels

en renonçant à leur ambition surnaturel
*
pour nourrir tranquillement la liberté

des créatures sauvages qu’ils aiment.

*

Ils savent que le bonheur est dans le don ;

recevoir, comme un récipient vide,

ne mène qu’à l’avidité et à la souffrance,

mais les arbres sont enracinés dans l’espoir.

*

Et c’est pourquoi ils se tiennent debout.

***

soyjuanma86

I'm a writer born in Argentina, but currently living in Poland. I work as an English and French teacher, translator and copywriter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.